Previous Up Next
Université Lille 3-Charles de GaulleUFR de Mathématiques Sciences Économiques et Sociales

Chapitre 54  PL/pgSQL : expressions

Toutes les expressions utilisées dans les instructions PL/pgSQL sont traitées par l'exécuteur SQL classique du serveur. Les expressions qui apparaissent contenir des constantes peuvent en fait nécessiter une évaluation pendant l'exécution (par exemple, 'now' pour le type timestamp) ainsi il est impossible pour l'analyseur syntaxique PL/pgSQL d'identifier les valeurs réelles des constantes autres que le mot clé NULL. Toutes les expressions sont evaluées de façon interne en exécutant une requête SELECT expression en utilisant le gestionnaire SPI. Pour l'évaluation, les ocurrences des identifiants de variables PL/pgSQL sont remplacées par des paramètres, et les valeurs réelles des variables sont passées à l'exécuteur dans le tableau des paramètres. Ceci permet au plan de requêtes pour le SELECT de n'être élaboré qu'une fois et réutilisé pour les évaluations postérieures.

L'évaluation faite par l'analyseur syntaxique principal de PostgreSQL a quelques effets de bord sur l'interprétation des valeurs constantes. Plus précisément, il y a une différence entre ce que font ces deux fonctions :
CREATE FUNCTION logfunc1(text) RETURNS timestamp AS '
    DECLARE
        logtxt ALIAS FOR $1;
    BEGIN
        INSERT INTO logtable VALUES (logtxt, ''now'');
        RETURN ''now'';
    END;
' LANGUAGE plpgsql;
et
CREATE FUNCTION logfunc2(text) RETURNS timestamp AS '
    DECLARE
        logtxt ALIAS FOR $1;
        curtime timestamp;
    BEGIN
        curtime := ''now'';
        INSERT INTO logtable VALUES (logtxt, curtime);
        RETURN curtime;
    END;
' LANGUAGE plpgsql;
Dans le cas de logfunc1, l'analyseur syntaxique principal de PostgreSQL sait, quand il élabore le plan pour l'INSERT, que la chaîne 'now' doit être interprétée comme un timestamp parce que la colonne cible de logtable est de ce type. Ainsi, il en fera une constante à ce moment et cette valeur constante sera alors utilisée dans toutes les invocations de logfunc1 pendant le temps que durera la session. Il va sans dire que ce n'est pas ce que le programmeur voulait.

Dans le cas de logfunc2, l'analyseur principal de PostgreSQL ne sait pas quel type 'now' doit devenir, et par conséquent, il renvoie une valeur de type text contenant la chaîne now. Durant l'assignation consécutive de la variable locale curtime, l'interpréteur PL/pgSQL transtype cette chaîne en type timestamp en appelant les fonctions text_out et timestamp_in pour la conversion. Ainsi, l'horodateur est mis à jour à chaque exécution comme l'attend le programmeur.

La nature modifiable des variables record présente un problème lors de cette connexion. Quand les champs d'une variable record sont utilisés dans les expressions ou les instructions, les types de données des champs ne doivent pas changer entre les appels de deux expressions identiques, puisque l'expression sera planifiée en utilisant le type de données présent quand l'expression est atteinte pour la première fois. Gardez ceci à l'esprit quand vous écrivez des procédures déclencheurs qui gèrent des évènements pour plus d'une table. (EXECUTE peut être utilisé pour contourner le problème si nécessaire).

D.Gonzalez (gonzalez@univ-lille3.fr) en date du th , 

Previous Up Next