Previous Up Next
Université Lille 3-Charles de GaulleUFR de Mathématiques Sciences Économiques et Sociales

Chapitre 34  Structure générale du langage SQL

Les instructions essentielles SQL se répartissent en trois familles fonctionnellement distinctes et trois formes d'utilisation :

Selon la norme SQL 92, le SQL interactif permet d'exécuter une requête et d'en obtenir immédiatement une réponse. Le SQL intégré ( ou module SQL) permet d'utiliser SQL dans un langage de troisième génération (C, Cobol, ...), les instructions permettant essentiellement de gérer les curseurs. Le SQL dynamique est une extension du SQL intégré qui permet d'exécuter des requêtes SQL non connues au moment de la compilation. Hors norme, SQL est utilisable sous la forme de librairies de fonctions API (exemple : ODBC). Nous nous limitons au SQL interactif.

Dans le SQL interactif, le LDD (Langage de Définition de données) permet la description de la structure de la base (tables, vues, index, attributs, ...). Le dictionnaire contient à tout moment le descriptif complet de la structure de données. Le LMD (Langage de Manipulation de Données) permet la manipulation des tables et des vues. Le LCD (Langage de Contrôle des Données) contient les primitives de gestion des transactions et des privilèges d'accès aux données. Le tableau ci-dessous vous donne les principales primitives SQL et leur classification. Nous nous intéresserons essentiellement au LMD et à la commande SELECT. Nous étudierons également quelques problèmes concernant les privilèges d'accès et les transactions.

SQL interactif
LDD LMD LCD
CREATE SELECT GRANT
DROP INSERT REVOKE
ALTER DELETE CONNECT
  UPDATE COMMIT
    ROLLBACK
    SET


D.Gonzalez (gonzalez@univ-lille3.fr) en date du th , 

Previous Up Next