Comment passer de ps à eps ?

recherche d'un mot
* S. Heiden :
Pour faire ce travail de transformation il faut interpréter TOUT
le code PostScript d'un fichier PS (être une imprimante PS en
gros), identifier la boîte englobante de ce qui est composé sur
UNE page et insérer vers le début ou la fin du fichier PS
original la fameuse ligne de la forme :
	%%BoundingBox: 72 246 522 597
qui renseigne les macros graphics, donc dvips, donc l'imprimante
sur cette fenêtre de clipping.

Syntaxe: %%BoundingBox: llx lly urx ury
Qui sont deux points (lower left)(x,y) et (upper right)(x,y)
définissant la fenêtre. Si on n'est pas, soi-meme, une
imprimante PostScript on peut faire interpréter le code PS
original par une imprimante qui produira une page. On peut alors
mesurer la boîte englobante et la position de la figure dans la
page (la portion de toner qui nous intéresse) et composer la
ligne %%BoundingBox en s'exprimant en points d'1/72 de pouces
et sachant que le système de coordonnées est :
- en bas à gauche de la page ;
- vers la droite et vers le haut ;
- légèrement décalé vers le centre. En effet, une imprimante
n'imprime jamais sur le bord réel d'une page. Il y a une fenêtre
de clipping systématique matérielle plus petite que la page A4
et centrée. L'origine du système correspond au coin de la
feuille ; le décalage du système de coordonnées arrive surtout
sur les coordonnées Y qui dépendent de l'avancement du papier
contrairement aux X, calés par les bords (qui n'a pas connu de
vieille imprimante LaserWriter pouvant louper de 5 cm le bord
inférieur d'une feuille A4 ?-).

Si on fait calculer et imprimer la bbox par l'imprimante (par le
code de bbfig par ex.), ce problème ne se pose plus. Sans parler
de ps2epsi qui est la meilleure solution mais alors il faut
distinguer l'environnement de chaque système d'exploitation (Unix,
Mac, PC) et les outils correspondants.

Remarque : Si on a plus d'une figure, que l'on s'intéresse à la
	   forêt amazonnienne ou que l'on est un peu riche, on
	   peut acheter Adobe Distiller ou autre pour faire ce
	   genre de travail. Par ailleurs Ghostview peut jouer
	   le rôle de l'imprimante si l'écran est correctement
	   calibré (à vérifier avec xdpyinfo et une règle...).
	   En gros il faut un outil qui sait composer du
	   PostScript. Après, tout dépend de ce qu'il propose.

Suggestions :
- utiliser l'option "draft" pour que TeX visualise les boîtes
englobantes des figures (calculées à partir de %%BoundingBox).
- générer du EPSF natif à partir de l'outil de dessin plutôt que
de passer par PS->EPSF.

* Le document "Using EPS graphics in LaTeX2e documents" de K.
Reckdahl répond également à cette question cf section 3.1
Converting PS files to EPS.

*  ps2epsi, qui est livré avec GhostScript permet de convertir
du postscript en postscript encapsulé.

Retour à la FAQ LaTeX
Proposition de modification de la FAQ LaTeX :
bayartb at edgard point fdn point fr
Commentaire sur la version HTML de cette FAQ :
Fabien Torre
© Copyright 1997 Marie-Paule Kluth. Tous droits réservés.

Valid XHTML 1.0! Valid CSS!